Comment lutter contre une infestation de punaises de lit ?

Hôtels, crèches, hôpitaux, dortoirs, maisons, personne n’échappe aux punaises de lit. Ce petit insecte de 5 à 7 mm de long peut se révéler un véritable cauchemar lorsqu’il infeste nos foyers. Avec plus de 400.000 sites infestés en 2018, la tendance n’est pas près de s’inverser, en effet la prolifération annuelle est de 169 %. Voici un panorama des faux pas à éviter et des réflexes à avoir pour mettre fin à une infestation. 

La recrudescence des infestations de punaises de lit depuis une vingtaine d’année s’explique par une intensification des voyages internationaux d’une part et à une résistance toujours plus élevée aux insecticides d’autre part (90 % selon Sciences et vie). Au-delà des piqûres, démangeaisons importantes et autres désagréments physiques, les risques peuvent également être psychologiques, se traduisant par une anxiété à l’heure d’aller se coucher, et affectent considérablement notre qualité de vie.

Il est donc indispensable de passer à l’action dès que l’infestation est constatée mais ce n’est pas une tâche aisée : détestant la lumière, elles se cachent dans nos matelas, têtes de lit, mais également dans les fissures du sol, des fenêtres, des murs, derrière nos meubles, et ont une durée de vie de 6 à 24 mois.

Quels sont les gestes à éviter ?

Le risque principal en essayant de mettre fin à une infestation de punaises de lit est d’utiliser des produits inappropriés qui n’auront pour effet que de contaminer son voisinage via les parties communes. Parmi ces produits on retrouve :

  • Les fumigènes : du fait de leur radiation chimique, ils feront fuir les colonies vers l’extérieur de la chambre ou de l’appartement, contaminant ainsi fortement les habitations environnantes.
  • Les aérosols : les gaz des aérosols vont propulser l’insecte qui va s’enfuir plus loin dans le logement en se réfugiant vers d’autres pièces
  • Les poudres insecticides ou terre de diatomée ont un effet répulsif au sol provoquant la fuite des insectes vers le haut ou vers les goulottes électriques.
  • La vapeur : bien qu’utile pour éliminer des œufs déjà identifiés sur un matelas, la vapeur va, comme les aérosols, projeter la punaise de lit à adulte, provoquant son repli vers un endroit plus sûr.
  • Tous ces produits, au lieu d’éliminer l’insecte provoque son déplacement vers d’autres lieux, contaminant ainsi les autres pièces de la maison ou les appartements voisins. Le risque de nouvelle infestation de la pièce traitée est donc très important et le problème sans fin.

Une solution radicale consiste à jeter son sommier et matelas dans la rue ou au pied de son immeuble mais sans traitement préalable, ils peuvent provoquer une contamination de l’édifice par la façade extérieure et la décontamination de l’intérieur sera alors à refaire.

Les bons réflexes à adopter

Au lieu d’essayer de chasser les punaises de lit qui ne fera que déplacer le problème, il apparait préférable d’utiliser un traitement piège. On pourra choisir un spray liquide, à condition que :

  • Celui-ci soit certifié 100% efficace contre les punaises de lit.
  • Il soit sans odeur pour éviter l’effarouchement de l’insecte qui conduirait à l’infestation du voisinage.
  • Il soit efficace plus de 6 semaines pour éradiquer les œufs à l’éclosion et éviter une recontamination.
  • Il ne soit pas toxique, et donc sans risque pour l’homme

Les sprays TECHNOCID Punaises de lit permettent de contenir l’infestation afin d’éviter la prolifération en copropriété.

Comment utiliser un traitement piège ?

Pour une efficacité maximale, il est important de procéder à un nettoyage méthodique et exhaustif de l’ensemble de l’habitation.

En commençant par la chambre, le lit étant en général le foyer le plus important de l’infestation, on pulvérisera le spray TECHNOCID, en tenant la bouteille de manière verticale à 30-50 cm de distance sur les coutures du matelas, les interstices du sommier, la tête de lit ainsi qu’à l’arrière de celle-ci, dans les inserts en plastique à l’extrémité des lattes en bois du sommier, sur les pieds du lit dévissés, derrière et sous les plinthes murales qui entourent le lit etc.

Dans le salon et le reste de la maison, on procédera de la même sur les canapés et fauteuils, tapis, sièges de voiture, en insistant sur tous les recoins cachés et difficilement accessibles. Un lavage de tous les textiles de la maison, vêtements, linges, serviettes de toilettes, à 60° minimum est également à prévoir.

En ce qui concerne le reste du mobilier et les murs, les plafonds, les sols, faire appel à des professionnels reste indispensable pour un traitement efficace de l’appartement ou de la maison, qui endiguera définitivement la prolifération sans abus de produits toxiques pour l’homme.

Les gestes de préventions

La prévention reste le moyen de plus efficace pour éviter les infestations. A ce titre quelques recommandations s’imposent :

  • Vérifiez régulièrement votre intérieur pour détecter des traces éventuelles de punaises de lit. De nombreux indices permettent d’indiquer leur présence. On pourra contrôler la présence de nombreuses petites taches noires sur le matelas ou les plinthes, correspondant aux excréments des punaises de lit. On peut également repérer des traces de sang sur le matelas, lorsqu’on écrase l’insecte pendant notre sommeil. Enfin, sur la peau par la présence de multiples petites piqûres rapprochées ou en ligne devra vous mettre la puce à l’oreille.
  • Lavez de manière systématique tout vêtement d’occasion à 60° avant de le porter.
  • Vérifiez et nettoyez les meubles récupérés avant de les introduire dans votre logement.
  • Protégez votre hébergement de manière préventives avec les sprays TECHNOCID. En effet, une application ciblée, collective et personnalisée du produit dans le logement permet de piéger l’arrivée de l’insecte et donc de vous protéger durablement d’une infestation.
  • En voyage, ne posez jamais vos bagages sur le lit, ni sur le sol mais sur un support à bagage préalablement examiné par vos soins. En outre, il faudra vérifier le matelas, la tête de lit et les plinthes autour du lit.
  • Inspectez avec soin vos bagages au retour du voyage, si possible avant de rentrer dans la maison.
  • Faire appel à des professionnels certifiés

Lutte contre les punaises de lit