Le traitement des punaises de lit sur Marseille et Bouches du Rhône

Depuis leur invasion au début des années 2000, les punaises de lit ne cessent de proliférer. Trouvant refuge dans la literie, ces insectes rampants bouleversent le quotidien de tous les Français. Selon le moteur de recherche Google, le nombre de requêtes sur l’élimination des
punaises de lit
provient surtout des régions comme l’Île-de-France et le Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Bien que le Ministère de la santé ne considère pas cette recrudescence comme une priorité sanitaire, les punaises de lit sont devenues une bête noire des hôteliers à Marseille. Quatre sur cinq des vacanciers ayant passé leur séjour dans les Bouches-du-Rhône gardent un souvenir atroce d’une nuit dans une chambre infestée de punaises de lit.

Marseille, les hôtels et les logements infestés de punaises de lit

Véritable fléau, les institutions ne détiennent pas les armes pour limiter la propagation des punaises de lit dans toute la France. Pourtant, ces nuisibles continuent de se multiplier et de se déplacer à travers les régions par le biais des vacanciers qui séjournent dans les établissements touristiques.

En outre, à Marseille, le bilan est lourd. Les annulations de séjours, les fermetures d’établissements, les baisses de taux de fréquentation d’un site, ces évènements impactent plusieurs hôtels à Marseille dans les Bouches-du-Rhône.

Et pour causes, les punaises de lit n’épargnent aucun lieu où ils repèrent des humains : les endroits publics, les restaurants, les commerces, les sites d’attractions pour finalement atterrir dans les chambres d’hôtels.

Tout comme les gérants des établissements touristiques, les bailleurs pâtissent également de l’invasion effrénée des punaises de lit. Dans les appartements, les locataires se plaignent d’avoir été victimes de démangeaisons et de découvrir des tâches noires sur leur literie.

Les punaises de lit pullulent à Marseille et les Bouches-du-Rhône

L’augmentation du nombre d’interventions pour éliminer les punaises de lit à Marseille 13 témoigne de la recrudescence de ces nuisibles dans les Bouches-du-Rhône. Les appels d’urgence ont été recensés dans tout Marseille :

  •  Allauch 13002
  •  Aubagne 13005
  •  Auriom 13007
  • Belcodène 13013
  • La Bouilladisse 13016
  • Cadolive 13020
  • Cassis 13022
  • Ceyreste 13023
  • La Ciotat 13028
  • Cuges-les-Pins 13030
  • La Destrousse 13031
  • Gémenos 13042
  • La Penne-sur-Huveaune 13070
  • Peypin 13073
  • Plan-de-Cuques 13075
  • Roquefort-la-Bédoule 13085
  • Roquevaire 13086
  • Saint-Savournin 13101
  • Septèmes-les-Vallons 13106
  • Carnoux-en-Provence 13119
  • Marseille 1er 13201
  • Marseille 2ème 13202
  • Marseille 3ème 13203
  • Marseille 4ème 13204
  • Marseille 5ème 13205
  • Marseille 6ème 13206
  • Marseille 7ème 13207
  • Marseille 8ème 13208
  • Marseille 9ème 13209
  • Marseille 10ème 13210
  • Marseille 11ème 13211
  • Marseille 12ème 13212
  • Marseille 13ème 13213
  • Marseille 14ème 13214
  • Marseille 15ème 13215
  • Marseille 16ème 13216

Aucun arrondissement de Marseille dans les Bouches-du-Rhône n’est épargné par l’invasion des punaises de lit. En 2018, Jean-Marc Zulesi, le député de la 8ème circonscription des Bouches-du-Rhône a interpellé le gouvernement le 23 janvier 2018 sur la nécessité de
sensibiliser les riverains et de renforcer les mesures face à la prolifération des punaises de lit. En réponse à son appel, le Ministère de la santé a reconnu que le nombre de maisons et d’hôtels infestés ne cessent de croître et que leur présence cause une réelle gêne.

En 2018, la Chambre syndicale de désinfection, désinsectisation et dératisation CS3D a recensé plus de 480 000 interventions pour lutter contre les punaises de lit à Marseille 13. En moins d’un an, ce chiffre a littéralement doublé, soit plus de 960 000 traitements anti-
punaises de lit en 2019 dans différents arrondissements de Marseille. Ce phénomène s’explique par une condition climatique propice à la longévité de l’espèce, mais également à sa prolifération rapide.

À cela s’ajoute le taux élevé de fréquentation de cette région très prisée des touristes.
Les établissements hôteliers, les gîtes et les campings se dispersent partout dans Marseille. L’infrastructure d’hébergements offre jusqu’à 300 000 chambres pouvant accueillir des millions de touristes chaque année. Les touristes occidentaux figurent parmi les agents ayant importé ces nuisibles dans la région marseillaise.

Différentes méthodes pour éradiquer les punaises de lit à Marseille 13

Les rayons des grandes surfaces regorgent des choix de produits pour éliminer les nuisibles domestiques. Pourtant face à ces êtres irréductibles, les insecticides ont échoué. Nombreux sont les habitants à avoir dépensé vainement leur argent et leurs efforts pour tenter de les éliminer. Aucun produit n’est capable de les supprimer de manière radicale.

Devant cet échec, les victimes doivent toujours passer au dernier recours : faire appel aux professionnels de la désinsectisation. Bien que leurs interventions s’avèrent efficaces, les prestations coûtent une petite fortune.

Le devis est souvent calculé au mètre carré de surface traitée, si
bien que la facture peut monter jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros dans les hébergements hôteliers. En effet, si une chambre est infestée, le gérant peut décider de traiter les couloirs et les chambres voisines pour éviter la prolifération des punaises de lits dans son
établissement
.

Pourtant, il existe une solution économique et ultra efficace pour éradiquer les punaises de lit dans Marseille 13. Depuis sa sortie, nombreux sont les professionnels ayant su tirer profit de l’usage de Technocid, un puissant insecticide contre les punaises de
lit
. En un seul passage, Technocid arrive à exterminer les nuisibles dissimulés dans une pièce.

De plus en plus recherché pour éliminer les punaises de lit à Marseille dans les Bouches-du-Rhône, Technocid est un pulvérisateur de poche, très pratique pour les voyages et les déplacements. La plupart des professionnels certifiés BIOCIDE recommandent l’usage de
cet insecticide pour éliminer les punaises de lit en une seule opération.

La présence de ces insectes rampants ne signifie pas un manque d’hygiène. Le CS3D recommande aux hôteliers et aux bailleurs de signaler très tôt leur présence avant qu’ils prolifèrent partout. Sachant qu’une femelle peut pondre jusqu’à 450 œufs par mois et que la larve devient adulte
en moins de 5 semaines, les punaises de lit peuvent envahir un site en un temps record.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *